Ramonage

La fumée produite par la combustion de bois, de charbon ou de fuel se refroidit en montant dans le conduit et forme la suie qui se dépose sur les parois de la cheminée. Le ramonage consiste à enlever cette suie en passant un hérisson sur toute la longueur de la cheminée afin de s'assurer que rien ne l'obstrue. En plus si votre installation est propre, il y a un meilleur tirage.

 

Après le ramonage, VANHALST S.A.S. vous délivre un certificat de ramonage précisant le ou les conduits de fumée ramonés et attestant la vacuité du conduit sur toute sa longueur. Nous disposons d'une caméra nous permettant de visionner l'intérieur des conduits de fumées.

 

Le ramonage est obligatoire

Le ramonage des conduits de cheminée et des installations de chauffage est une obligation. Le règlement sanitaire départemental exige que les conduits de fumée qui desservent des installations individuelles ou collectives de chauffage soient ramonés périodiquement

 

Les installations utilisant des combustibles gazeux, liquides, solides (charbon) doivent être ramonées une fois par an.

 

Pour les installations utilisant des combustibles (bois) le ramonage est a réaliser une fois par an et plus si nécessaire.

 

Que risque-t-on en cas de mauvais entretien ?

En cas d’incendie votre responsabilité civile et parfois pénale (si l’incendie a fait des victimes) peut être engagée.

 

Quant à votre assurance, son attitude peut varier. Si certains professionnels remboursent les dommages pour l’instant sans problème, d’autres refusent de les prendre en charge si les causes du sinistre sont imputables à un défaut d’entretien. Ces derniers exigent généralement dans leur contrat la remise d’un certificat de ramonage récent.

 

BÛCHE RAMONEUSE : Lisez bien l'emballage et vous verrez écrit en petits caractères que le ramonage mécanique reste obligatoire.

Débistrage

Lorsque les parois internes d’un conduit de fumée sont recouvertes d’une épaisseur importante de goudron durci que l’on appelle bistre, au point que le ramonage manuel devient inefficace, on peut réaliser un débistrage à l’aide d’un outil a tête rotatif la débistreuse.

 

- Le débistrage est l'action mécanique qui consiste à enlever par martèlement le goudron durci

 

- Le débistrage mécanique est obligatoire avant le tubage d’un conduit.

Pourquoi ?

Le bistre est le résultat de plusieurs facteurs :

Le mode fonctionnement de l’appareil (tirage fermé).

La qualité du tirage, (dépend du diamètre et du type de conduit)

L’amenée d’air insuffisante Le refroidissement intempestif des fumées (conduit non isolé)

La qualité du bois : trop humide (bois sec = de 15% à 25% d’hygrométrie)

- Comment le prévenir ? Le bois doit être sec (il est considéré comme sec s’il a un taux d’humidité de 15% à 25%) et stocké pendant 24 mois sous abri ventilé. Préférer les essences de chênes, hêtre, charme.

- Amenée d’air : surtout ne pas obstruer les amenées d’air situées dans la pièce

- Le conduit de fumée : son parcours doit être le plus droit possible, de section adaptée à l’appareil raccordé et isolé dans les combles.

- L’appareil : la puissance de l’appareil doit être en adéquation avec les locaux à  chauffer et son raccordement avec le conduit de fumée doit être le plus court possible.

- L’utilisation du poêle : ne pas charger le poêle pour faire durer le feu toute une nuit et ne pas fermer totalement l’amenée d’air.

- Le risque : le feu de cheminée

 

Véhicule d'intervention pour le ramonage